Moustapha Baidi Oumarou

L’homme apparaît, disparaît, se transforme…

A seulement 23 ans, les œuvres de Moustapha Baidi Oumarou sont exposées dans plusieurs grandes villes d’Europe et d’Afrique. En 2019, il remporte un vif succès au salon AKAA à Paris, où il  expose pour la première fois. La galerie ER le soutient cette même année et choisit de mettre sa peinture à l’honneur à l’occasion de l’exposition « Métamorphoses ».

Son œuvre s’attache à promouvoir l’humain. Seules, en couple…, les figures (issues d’une nouvelle génération), aux vêtements stylés et colorés de Baidi Oumarou, s’imposent au centre de la toile. Ses personnages sont, la plupart du temps, immergés dans une végétation luxuriante, dont le traitement est épuré et ombré. Des fleurs papillonnent autour des corps et très souvent sur l’ensemble des visages, ne laissant jamais (ou presque) percevoir leur identité.

Avec beaucoup de poésie, l’artiste organise des rencontres insolites et inattendues entre l’homme et la flore et nous indique de nouvelles voies de réflexion : celles des métamorphoses incessantes de la nature, de la vie… Un monde où chacun a sa place, où l’onirisme, présent dans chaque chose, rend tout possible. 



  • La jardinière
  • Mon homme
  • Solitaire 2
  • Univers rose
  • Vintage couple 1
http://www.emmanuellerousse.com/212-457/la-jardiniere.jpg
  Survoler l'image pour
zoomer

La jardinière

2020
Médias mixtes sur toile
150 x 100 cm