Marie Tijou

"Les dormants "

Dans cette dernière série de gravures, Marie Tijou présente des personnages « endormis », flottant dans des paysages fournis, aux couleurs vives. La question sur l'état de vie ou de mort de la nature et des êtres présents dans l'image, resteentière. Tout est latent, sans violence apparente ; ici, la végétation côtoie l'Homme comme aupremier jour. Foisonnante, elle semble abriter, envelopper, accueillir pour la première ou ladernière fois, le sommeil de ces corps alourdis.

La figure est posée là, comme échouée quelque part, fantôme de ce qui reste de notre humanité.


"... Le dimanche nous promenons nos corps fatigués

dans les forêts les lieux boisés

sous les chênes les hêtres dans les futaies

nous étalons nos vies de famillenos sourires satisfaits

des chiens à nos trousses..."

Extrait d'un poème écrit par Sofia Queiros, sur cette série de gravures.

  • Ancolie
  • Euphorbe
  • Merisier
  • Vigne rouge
http://www.emmanuellerousse.com/182-329/ancolie.jpg
  Survoler l'image pour
zoomer

Ancolie

2016
Médias mixtes sur papier
22 x 25 cm