Xavier Jallais

  -   Biographie

« Anti-autoportrait »  

La représentation du corps, et plus particulièrement du sien, qu’il soit caché, découpé ou hybridé, est toujours placée au centre de son œuvre. Il s’agit d’un parcours assez rare dans l’histoire de l’art, dont le travail n’est composé que d’autoportraits qui se renouvellent et évoluent de série en série.

Néanmoins, cette manière récurrente et obsessionnelle d’appréhender le monde extérieur à travers sa propre image, va bien au-delà d’un simple objet de contemplation. L’artiste utilise son corps comme un véritable outil de communication, lui permettant ainsi d’aborder des thèmes directement issus de notre réalité quotidienne.

« Les corps et les sculptures géométriques s’assemblent et se confrontent pour devenir le support à la narration. Chaque polyèdre évoque ainsi une histoire, il devient prothèse, habitat, couverture, masque ou protection ». X. Jallais   

Xavier Jallais maintient en éveil, certes notre rapport critique face à la réalité qui nous entoure, mais il semble aujourd’hui se sentir de plus en plus en rupture avec les valeurs fragiles de notre société actuelle. Ce ressenti s’explique par l’irruption soudaine de la puissance créatrice issue du rêve et de l’instinct, où l’on voit naturellement se mettre en place un jeu visuel plus distancié et poétique : une approche surréaliste entre l’artiste et son sujet, entre le personnage et son objet.

+ Œuvres

 

  • Automorphie (Etude, bâche bleue 1)
  • Automorphie (grande structure)
  • Automorphie (matelas à rayures)
  • Automorphie (scotch noir 1)
  • Espace géométrique II
  • Polyèdre I
http://www.emmanuellerousse.com/169-304/automorphie-etude-bache-bleue-1.jpg
  Survoler l'image pour
zoomer

Automorphie (Etude, bâche bleue 1)

2015
Médias mixtes sur toile
60 60 cm